Du sang et des larmes

J’ai une pote, elle est super, elle est classe, elle est blonde et si c’était pas assez, elle est costumière. Cet été elle a bossé sur un spectacle de l’IVT (j’avoue que je connaissais pas avant). L’international visual theater (par ici) s’est donné pour mission de mettre en avant un théâtre capable d’intégrer dans sa démarche la puissance visuelle et corporelle des performances des sourds et malentendants. La pièce une vraie boucherie (actuellement au théâtre de la Cité Chaptal, par ici) est juste une tuerie (huhuhu gros jeu de mot).

L’histoire est aussi glauque que la pièce est drôle. Un couple de boucher adopte un enfant puis ont 3 jumeaux non désirés suite à l’adoption. L’aîné adopté revient à la boucherie familiale après un licenciement, le retour du fils prodigue ne plait pas à tout le monde et le reste du scénario est aussi surprenant que sanguinolent. Moi qui découvre le théâtre en langage des signes je découvre toute la puissante dramatique qui réside dans le silence et l’étouffement du son des gestes, les souffles longs, les corps crispés et torturés et les regards.

Débarrassés des logorrhées lyriques, des tirades maladroites et de la médiation de la parole, les acteurs parviennent à transmettre (j’ai presque envie de dire, le font avec un naturel hors du commun) une foule de sentiments (la pièce est tordue, les émotions tout aussi loufoques) en parlant avec leurs corps et aux nôtres. Le doublage est intelligent assuré par une même personne pour chaque scène (évitant ainsi au spectateur de croire que la parole est finalement nécessaire).

A deux moments mon souffle fut coupé : la scène de sexe, torride à l’extrême et lors d’une dispute aussi violente que silencieuse. J’ai beaucoup de mal à mettre des mots sur des scènes où si peu furent prononcés (hahahaha ! Ironie du sort !!!). Je n’ai qu’une chose à dire : y aller ! au plus vite. La salle est pleine chaque soir depuis la première et on comprend vite pourquoi.

C’est également l’occasion de découvrir une comédienne (tous les acteurs sont incroyables de justesse, il faut le dire) couronnée par un molière, intelligente dans son jeu et puissante dans sa présence. Elle est tellement amazing qu’elle a sa propre page wikipédia (comme ça j’écris moins et je fais de la pub).

Je ne dis pas un mot de plus car la puissance de la pièce réside également dans la surprise. A noté également (ouais je sais j’ai dit pas un mot de plus) les costumes trop parfaits, notamment la robe de Solène, classe, grise et parfaitement portée.

Une vraie ambiance pour moins de 100 kcal.

Des poutoux.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s