Pourquoi j’irai manifester le 27 janvier?

Le 13 janvier, c’était le tour des cathos et de l’extrême-droite de manifester, emmenés par une catho-bobo et divers skinheads. La manif, nous rappelle-t-on, n’était pas homophobe. Soit.

entarlouzage

Enfin, le 27, c’est au tour des pro-mariage pour tous de battre le pavé. Et perso, j’en serai. Pourquoi?

1) A cause de l’engagement 31:

“Moi président, j’ouvrirai le droit au mariage et à l’adoption aux couples homosexuels.”

Vous remarquez quand même qu’une certaine rhétorique accusent les partisans du mariage pour tous de vouloir une politique “sur mesure” pour un certain groupe de citoyens? Au final, en demandant au Président de caviarder le programme sur lequel il a été élu, qui est-ce qui veut une politique sur-mesure adaptée à ses convictions intimes? (indice, ce sont des gens qui n’aiment pas beaucoup beaucoup les arc-en-ciels.) Remarquez aussi qu’après l’élection présidentielle, quand le président d’alors s’était augmenté de 140% sans demander l’avis de personne, aucune juste indignation populaire ne s’était levée parmi ceux qui aujourd’hui crient à l’abus de pouvoir et comparent Hollande à Hitler. Quoi de plus beau que l’indignation à géométrie variable?

Finalement, la bande à Frigide, c’est un peu comme les gens qui vous énervent au McDo. Vous savez ceux qui veulent “un big mac, mais avec le pain complet. Et si on pouvait enlever les cornichons. Et avec de la mayo au lieu de la sauce spéciale”? Ces gens qui provoquent une irritante stagnation au comptoir et la gêne de la pauvre équipière McDo. Ben les anti-mariage c’est la même: ils empêchent les gens de progresser, emmerdent les législateurs, alors qu’au final, s’ils aiment pas le mariage pour tous/le Big Mac, ils n’ont qu’a pas en manger. Tu n’aimes pas le mariage pour les couples de même sexe? Et bien ne te marie pas avec une personne de même sexe!

2) Parce que les homos, ça n’a jamais détruit la famille:

Il y aussi ce cocasse argument qui dit que les homosexuel-les ne savent pas former une famille. Je passe sur le fait que les familles homoparentales existent depuis des lustres, et m’attarde sur autre chose.

Ami-e homophobe: il y a des obstétriciennes lesbiennes. Des employés de crèche homos. Des professeurs bisexuels. Des animateurs de centre aéré pédégouines (pas les deux en même temps, ne soit pas bête, ami-e homophobe.) Oui, nous sommes là, partout, le long de la croissance de tes enfants. On le sort de ton utérus (que tu pourrais nous prêter quand même, grosse égoïste); on le torche à la crèche; on lui apprend à ne pas planter son compas dans la main de soin voisin de classe; on s’en occupe le mercredi après-midi quand tu le lâches au centre de loisirs et que tu passes l’aprem à bosser sans te soucier de son bien être physique et émotionnel. On le retrouve à la fac pour essayer de lui ouvrir l’esprit un peu plus que l’est le tien.

Finalement, tu es bien content-e de trouver des pédés et des gouines pour rattraper ton travail de sagouin dans l’éducation de tes enfants, voire de l’éduquer à ta place. Et tu oses nous dire qu’on ne saurait pas s’y prendre?

3) Parce que la ségrégation, c’est so 1994-voire 1896!

(Si en plus d’être homophobe tu es inculte, je rappelle que 1994 marque la fin officielle de l’Apartheid en Afrique du Sud.) Mais tout doux, bijou, il semblerait que j’abuse du langage! La ségrégation, établie par le cas Plessy vs Ferguson en 1896 aux USA s’appuie sur la doctrine “séparé mais égaux.” Comme pour l’Apartheid, on a considéré que  le racisme n’existait pas si les noirs et les blancs avaient l’accès au même type d’infrastructure de manière séparée. Des toilettes pour les noirs, des toilettes pour les blancs. Attention hein, ce n’est pas du racisme, quand bien même les toilettes pour les noirs n’auraient été qu’un trou dans le sol!

Revenons-en à nous moutons: les anti-mariage sont parfois, comme la Frigide, pro-PACS! Un contrat différent, mais les mêmes droits. CQFD, ségrégation! Sauf qu’en plus d’être de la ségrégation, c’est complètement con au vu des différences de droits accordés par le mariage et le PACS (et là, je vous renvoie vers le co-auteur de ce blog, plus versé en droit que moi.)

Dernière observation rigolote: les USA et l’Afrique du Sud on tous les deux connu la ségrégation… et aujourd’hui, malgré quelques cafouillages fédéraux aux USA, les mariage des couples de même sexe est légal en Afrique du Sud et dans un nombre grandissant d’états américains. Ils apparaît que ceux qui ont fait l’erreur une fois ne désirent pas la refaire. Quant à nos amis de Civitas, il semble quand même vouloir essayer de faire leur connerie malgré que l’histoire leur montre que ce n’est pas bien!

4) Parce que depuis quand le mariage c’est la base de la société?

Mettons (attention, je pars dans une hypothèse, ce qui veut dire, ami-e homophobe, que je n’y crois pas moi-même) que le mariage pour les couples de même sexe pervertisse cette belle institution qu’est le mariage. Encore faut-il nous prouver que le mariage est  la base de la société. Je tiens à rappeler qu’un mariage sur deux se termine par un divorce et que depuis 2007 nous avons connu un président marié trois dois et un autre qui vit en concubinage. Et malgré tout, la fin du monde nous a épargné le 21 décembre. Autre rigoloterie: l’Église catholique qui veut nous faire croire que la société repose sur le mariage, n’a pratiquement en son sein que des hommes et femmes ayant fait vœu de célibat. Pire encore! Les nonnes se considérant comme fiancées au seigneur, le seigneur est polygame.

Je n’invoquerai évidemment pas l’idée que le mariage hétérosexuel peut être perçu comme une vaste fumisterie patriarcale visant à garder le contrôle des femmes (ben oui, quand on a élaboré le mariage, c’était plus facile de reconnaitre une femme adultère d’un homme du même tonneau…) Parce que vraiment, si j’évoquais cette idée, on serait obligé de constater que le mariage des couples de même sexe, en effaçant l’altérité de genre nécessaire dans l’acte de mariage au profit de l’égalité, améliorerait l’institution au lieu de la pervertir! [zut, encore une prétérition.]

5) Parce que vos fantasmes sont vos fantasmes, pas les miens.

Et oui, n’en déplaise à M. Benedetti cité plus haut, l’accouplement sodomite est légal depuis un certain temps (1981 en France), et là encore j’attends l’apocalypse, en vain.  Au passage, merci de me réduire aux pratiques sexuelles que votre imagination (limitée) m’attribue, M. Brouteminou. Rien n’empêche des hétéro urophiles d’être de bon parents; en quoi le gout de certains hommes pour la sodomie ou le gout de certaines femmes pour le cunnilingus les rendrait parentalement défaillant-es? Oui, nous savons bien que dans votre inconscient nous ne sommes que des fornicateurs qui n’attendons qu’une chose: la puberté des nos (futurs) enfants pour leur faire tout un tas de choses sexuelles. Un peu comme cette dame qui a filmé sa fille de 14 ans en train de se faire violer par deux hommes… allez, je vous dévoile la chute si vous ne parlez pas anglais: elle n’était pas lesbienne! Nooooooon, au contraire, elle militait contre l’ouverture du mariage pour tous.

Vous voyez, “ami” homophobe, l’imagination de cette dame ainsi que la votre est finalement plus débordante que la mienne qui n’arrive décidément pas à se projeter en dehors du concept “d’adulte consentant”, que vous devez finalement trouver particulièrement barbant vu le nombre de fois où vous vomissez de telles idées sur la place publique. Ça vous titille?

Sans rancune l’ami-e, j’espère que tu as bien manifesté cet après-midi. Moi j’y serai dans deux semaines.

Des bisous mais de loin, je n’aimerais pas me salir 🙂

Advertisements

2 comments

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s