Misterfreeze contre attaque

Quand la peur menace le monde des enfants tout gentils (surtout les enfants blancs américains, parce que franchement les africains, les asiatiques, les latinos c’est quand même vachement moins important), se dressent face à l’obscurité et aux cauchemars, 5 héros de légendes, heu attendez … non 4 héros de légendes et une pièce rapportée, non attendez, 3 héros de légende, une pièce rapportée et une icône américaine des tout petits.

Jack Frost est donc le fils spirituel de Mister Freeze et de Zac Efron.

       PLUS   

ça donne ça :

Du coup lui, c’est la pièce rapportée. Il vient de nulle part (et c’est là l’objet d’une quête annexe voire principale ou alors j’ai pas tout compris) et il doit sauver le monde des enfants (alors qu’en tant normal il fait des batailles de boule de neige). En quête de lui même et de la reconnaissances des autres il rallie les 3 autres légendes (Le marchand de Sable – sans doute le plus puissant, le père Noel – sans doute le plus ridicule, et le Lapin de pacques – sans doute le plus sexy avec la voie de Hugh Jackman en arrière plan) et une icône américaine (la Fée des dents – sans doute la plus gay-friendly à en juger par son costume très Rainbow).

Le reste c’est beaucoup d’effets spéciaux assez sympas et puis … et puis c’est malheureusement tout. Les quelques vannes qui traversent une trame déconstruite ne donnent pas aux personnages la profondeur qu’une telle histoire exige. C’est que le format est court (1h37) alors que quelques scènes auraient pu, placées judicieusement, offrir plus d’intelligence à l’ensemble. Le méchant est méchant parce qu’il est seul et qu’il veut des amis (c’est touchant mais moralement très contestable). Les gentils sont gentils parce qu’ils ont été choisis par la lune.

Je ne suis pas sûr de pouvoir conseiller le film parce que :

– Pour aimer ce film il faut être encore un enfant

– Pour aimer ce film il faut aimer quand un personnage de conte de fée montre qu’il a des pouvoirs marrants (genre le marchand de sable à qui je mets un petit de pouce de like parce que franchement créer des fouets avec du sable c’est fun)

– Pour aimer ce film il faut pouvoir être touché par les petits lapins tout doux.

Rien ne vous empêche de tenter votre chance.

Des poutoux.

Advertisements

One comment

  1. Mr B.

    Je m’élève contre l’avis de mon collègue. Enfin, je le nuance! Le scénario est tout aussi mince que celui de 99% des films à l’heure actuelle. Mais celui-ci peut se vanter d’une chose: une animation énormissime! Franchement, les scènes de course et de combat sont époustouflante de précision, de vitesse et d’imagination. Quant aux personnages, le “character-design” est assez énorme, tout comme les “palais” de chaque Légende. Ils ont vraiment réussi à tisser une univers propre autour de chacun de ces personnages déjà bien connus du public et pour ça chapeau.

    Et puis franchement, faire un tel remake de The Avengers, c’est couillu 😀

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s