RER = Rapidité, Efficacité, Redoutabilité*

Quand on doit nourrir ses bêtes après avoir labouré les champs, on a pas toujours le temps de prendre une douche. C’est pourquoi, après chaque rapport sexuel j’utilise Airfrais (r) pour éliminer les mauvaises odeurs et me mettre en quête d’un partenaire sexuel juste après.

Trêve de bavardages inutiles. Quand je veux gagner du temps, je cherche à le gagner efficacement, c’est à dire que mon gain de temps soit durable et pérenne. Il n’y a rien de plus frustrant que de croire que l’on a gagné du temps et finalement se rendre compte que le travail est à refaire. Comme mon prof (Catholique au possible et conservateur à l’excès) d’histoire (chiante) de seconde (pathétique) le disait, un travailleur feignant est un travailleur qui se doit d’être intelligent sinon il devra “surtravailler” (d’où le terme anglais overwork genre j’atteste l’authenticité).

Pour gagner du temps, j’ai développé des techniques de Ninja islamistes de sauvegarde de la sainte morale ancestrale (donc un truc de fouine ultra travaillé). Je vous en révèle certaines ici (par pur générosité inspiré par les récents évènements de TF1) – notez toutefois que j’ai bien conscience que ce ne sera pas une révélation pour la plupart d’entre vous :

Bosser tard le soir mais pas trop quand même. Il faut chercher l’horaire qui vous mette dans l’état suivant : vous êtes fatigué et avez hâte de vous coucher MAIS il est suffisamment tôt pour que vous disposiez du temps satisfaisant pour faire votre travail. Autrement dit, c’est réalisable, mais il va falloir se presser. Dans mon cas, ça m’oblige à aller à l’essentiel tout en faisant un truc consciencieux. Pour un type comme moi, bon horaire de début c’est 22H (coucher à 00h, comme Emile et Image).

Faire son juge anglais. Vous voulez faire la même chose qu’avant, mais c’est pas trop possible, alors utiliser l’antique système de la distinction. Reprenez un truc que vous avez déjà fait (solide et efficace) et prenez le à l’envers pour le présenter à nouveau. La plupart du temps, les gens oublient, ils ne noteront pas que votre proposition est identique. Des détails de ci de là, des nouveaux noms, de nouvelles images, etc… mais une logique semblable. Gain de temps supra max si vous êtes un orateur régulier (genre Nicolas ou Jean François).

Laissez faire l’imagination. Votre interlocuteur est sans doute un humain (oui, à 97% au moins). Par conséquent, nul n’est besoin de tout lui montrer, il faut juste lui faire croire qu’il voit tout. Son esprit fera le reste.

cheval

Genre le truc au dessus c’est pas un cheval, mais l’esprit humain complète ce qu’il ne voit pas. Il faut juste faire le détail sur la crinière et sur la tête et hop le tour est joué (peut être qu’en fait, derrière les bandes blanches il a une 5ème patte cagneuse mais ça votre boss il est pas obligé de le savoir).

Donc travailler peu oui, mais travailler bien (ou le faire croire). Exemple :

by Franquin ❤

*Oui le titre de l’article n’avait strictement rien à voir avec un célèbre système de transport animalier du XIXème siècle.

Des poutoux.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s